Ruisseau de Montigny


Évaluation environnementale de l'Écoterritoire
pour la Division des grands parcs de la Ville de Montréal

Un des derniers cours d’eau naturel de l’est de l’Île de Montréal, ponctué de somptueuses cascades. Ce lieu sert de refuge à de nombreux végétaux tels le Frêne rouge et à plusieurs espèces animales comme la couleuvre brune (espèce vulnérable au Québec). Il comprend aussi quatre petites îles, en bordure de la rivière des Prairies, où vont se reproduire rats musqués, grands hérons, canards et poissons.

Travaux effectués:
  • Aménagement de 700 mètres de sentiers

  • Installation de 5 bancs en bille de bois

  • Enlèvement des gros déchets (environ 40 verges cubes de détritus)

  • Installation de poubelles

  • Créations de bassins de rétention d’eau

  • Sensibilisation de la population

  • Inventaire ornithologique (55 espèces recensées dont 26 nicheuses et 29 migratoires)



Agrandir le plan