Cap-Saint-Jacques


Un projet expérimental de grande envergure...

À l'extrémité ouest de Montréal, le plus grand des parcs-nature de l’île (288 hectares) offre aux 450,000 utilisateurs qui le fréquentent annuellement une diversité de milieux et de paysages alternant entre des champs, des friches, des zones boisées et riveraines...

Nerprun cathartique

Le nerprun cathartique (Rhamnus cathartica) est la principale menace qui pèse sur l'intégrité des écosystèmes du parc-nature du Cap-Saint-Jacques. Originaire d'Europe, le nerprun cathartique est une plante étrangère très envahissante des milieux naturels nord-américains. Dans les cas d'infestation extrême, on peut assister à la disparition de la plupart des espèces végétales originales, la faune en dépendant pour se nourrir ou se loger pouvant également être affectée.

Cet arbuste de la taille d'un petit arbre (8m adulte) parvient à envahir les habitats grâce à sa tolérance à une vaste gamme de conditions d'humidité et d'ensoleillement et par sa production considérable de semences. De plus il supplante les espèces indigènes à cause de l'ombre épaisse que répand son feuillage et de la ramification de ses branches très près du sol. On le soupçonne aussi d'être allélopathique, c'est-à-dire capable de produire des substances inhibant la croissance et le développement des plantes environnantes.

Le nerprun cathartique est particulièrement abondant dans trois secteurs du parc où il est devenu l'espèce dominante des communautés végétales établies. Le partenariat proposé par le CÉGM à la Division des Grands Parcs et de la nature en ville de Montréal permettra la restauration de ces trois secteurs (pour un total de 14.3 ha), composés d'une friche arbustive abritant viornes, amélanchiers et sureaux ainsi que d'une friche herbacée caractérisée par les asclépiades, les mitrelles, les asters et les rudbeckies.



La première phase de ce projet a été désignée finaliste aux Phénix de l’environnement 2006 dans la catégorie «Protection, restauration ou mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité».




Téléchargez le dépliant du Parc-nature du Cap-Saint-Jacques


(1 408 Ko)



Le parc accueille aussi une ferme écologique!      




Agrandir le plan