Boisé des Pères - Phase IV (2005-2006)


Restauration et aménagement faunique de la "Coulée Dickson"
du Parc du Boisé des Pères

Problématique:

Le détournement du ruisseau Molson a entraîné la perte du milieu humide et de la faune qui y était associée...

Objectifs:

Réhabiliter l’affluent disparu pour recréer un biotope propice aux amphibiens et aux reptiles.

Travaux effectués:
  • Enlèvement des déchets et gros débris

  • Éradication de 7 276 tiges de nerprun cathartique et de 21 300 plants d’anthrisque des bois sur 2 hectares

  • Plantation de 44 espèces indigènes (198 arbres, 316 arbustes, 611 herbacées, 300 plantes aquatiques et 488 mètres carrés de semis d’herbacées)

  • Stabilisation et naturalisation des pentes de la Coulée

  • Aménagement d’un habitat humide propice à la reproduction et l’alimentation des amphibiens et des reptiles

  • Aménagement d’hibernacles pour l’herpétofaune

  • Création d’infrastructures panoramiques pour l’accès au site et l’observation de la faune (sentiers, ponts, escaliers, belvédères)

  • Sensibilisation des citoyens à la conservation des composantes naturelles de la Coulée Dickson


Le travail réalisé au Boisé des Pères par l'équipe du CÉGM a été récompensé au sein de l'Assemblée nationale du Québec par la remise du Phénix de l’environnement 2007 dans la catégorie « Préservation, conservation et utilisation durable de la biodiversité des milieux ». Ce prix est la plus haute récompense décernée par le Gouvernement du Québec en matière d'environnement et de développement durable.